Peintre figuratif à ses débuts, Alain Clément fut proche des propositions avant-gardistes et radicales de Supports/Surfaces dans les années 70.

invit web

L’exposition privilégie les grandes toiles colorées des dernières années, en regard de reliefs muraux et de sculptures -dont certaines monumentales- vers lesquelles l’artiste a orienté ses recherches.

Né en 1941 à Neuilly-sur-Seine, Alain Clément vit et travaille à Paris et à Nîmes. Son œuvre actuel est le fruit d’un long cheminement à la fois théorique et gestuel. Graveur et amoureux du livre et de la poésie, il fut proche des propositions avant-gardistes et radicales de Supports/Surfaces dans les années 70. L’artiste développe depuis les années 80 une peinture abstraite haute en couleurs qui témoigne d’une recherche constante entre abstraction lyrique et rigueur de la construction.

L’exposition du musée d’art moderne de Céret, établissement auquel Alain Clément est très attaché et où son œuvre est déjà présent, privilégie les grandes toiles colorées des dernières années, en regard de reliefs muraux et de sculptures – dont certaines monumentales – vers lesquelles le peintre/sculpteur a orienté sa recherche.

Musée d’art moderne, 8 Bd Maréchal Joffre

Du 11 février au 14 mai

Vernissage 11 février