Avec «À ciel ouvert», l’artiste Serge Griggio invite les visiteurs à redécouvrir le ciel et les grands chefs d’œuvres de l’Art.

Né à Narbonne en 1958, Serge Griggio a eu une vocation artistique qui s’est manifesté très tôt. Sa curiosité et son envie d’apprendre l’amènent à rencontrer d’autres peintres et à voyager. Il découvre les œuvres des plus grands maîtres de l’histoire de l’art, en Italie notamment, avec Giotto, Le Caravage…

A travers ses œuvres, Serge Griggio reprend à son compte des chefs d’œuvres. Du Titien aux ciels classiques, il traverse les œuvres pour les interroger, les disséquer, les assimiler. L’écrivain Christian Pastre décrit le travail de l’artiste : «Comment montrer la présence de l’air qui nous environne ? L’air ne se voit pas, il se sent. Les ciels en dévoilent la matière vaporeuse : bleu atmosphérique, condensation de l’air dans la masse des nuages, voiles de brume ou nuées d’altitude, noir tragique des ciels d’orage. Mais Griggio ne se contente pas de les représenter.

A force de tourner son regard vers le ciel et ses représentations, il fait entrer du ciel en lui. «A ciel ouvert» propulse les visiteurs dans un espace de liberté. Le souffle du temps y soulève les nuages et traverse les toiles. Tout se meut et se transforme. Cet art de la métamorphose, c’est ici la patte singulière de l’artiste ».

Du 13 octobre au 9 novembre

Espace d’art contemporain, 19 av. Abbé Tarroux

Vernissage 13 octobre, 18h30.