En été, le Mercure Centre propose la terrasse des arts, mais toute l’année, l’hôtel est partenaire des festivals de Montpellier. Entretien avec Laurette Lapeine, sa directrice.

Le Mercure Centre est un hôtel particulièrement dynamique sur le plan culturel. Cela a-t-il toujours été le cas ?
Laurette Lapeine : Non, tout cela s’est construit petit à petit depuis 2002, tout simplement parce que l’équipe de l’hôtel a pris plaisir à héberger des artistes au rythme des événements de la ville de Montpellier. Au fil du temps, nous avons eu le plaisir de nouer des liens avec les porteurs de projets culturels : festivals, théâtres, salles de concert, artistes indépendants…

Nous leur avons donc logiquement ouvert nos portes pour accueillir des projets de grande qualité artistique : autant d’occasions pour nos clients, nos partenaires, nos amis ainsi que les artistes eux-mêmes, de se rencontrer de manière détendue autour d’un verre ou d’un repas.
Et petit à petit, cette politique nous a permis d’organiser dans nos murs des expositions, des concerts, des performances, des conférences, du cinéma… En matière d’arts plastiques, sont notamment passés par le Mercure Jonathan Lhoir, Jacques Drai, Sylvie Gelabert, Moss, Adec ou Arnaud Labarge.

Aujourdh’ui, vous êtes partenaire de la plupart des festivals de la ville ?

Oui, je pense pouvoir dire que nous travaillons avec quasiment toutes les manifestations culturelles montpelliéraines : le Festival Tropisme,le Collectif Koa Jazz, le Festival Arabesques, la Comédie du Livre, Montpellier Danse, le Festival Radio France, les Internationales de la Guitare, Festival Corée d’Ici et Cinémed.

Vous avez donc d’abord accompagné avant de devenir à votre tour acteur culturel…
Oui, maintenant, nous allons plus loin. Nous mettons en avant nos coups de cœur, nous organisons la journée « Femmes d’Expression » et la programmation « Terrasse des Sens », l’été : tous les mardis, nous proposons un concert en partenariat avec le JAM, une exposition et des dégustations avec des producteurs locaux engagés.

Bref, au fil des ans, nous avons développé et enrichi un projet global et original autour de l’art et la culture. Et nous organisons aussi des ventes aux enchères d’oeuvres d’art, ce qui permet de soutenir des associations caritatives… Chaque coup de pouce solidaire devient alors une occasion supplémentaire d’aller vers de nouveaux horizons en continuant le voyage artistique et culturel.