A Perpignan, le Musée Rigaud fait peau neuve

Musee RIGAUD-cour intérieureRaoul DUFYRIGAUD

Le 24 juin, le Musée Rigaud va présenter au public ses collections dans un lieu totalement réaménagé et agrandi.

Le musée, fermé depuis trois ans et demi, va désormais s’étendre sur 800 m2 pour l’exposition permanente et sur un plateau de plus de 100 m2 pour les expositions temporaires. Conçu par l’architecte parisien Stéphane Barbotin, le musée fusionne l’Hôtel de Mailly et l’hôtel de Lazerme, datant des XVIIè et XVIIIè siècle.

L’expo permanente va proposer un parcours autour de trois grands axes, l’axe gothique avec une pièce entière consacrée au retable de la Trinité, une deuxième partie consacrée à l’artiste Hyacinthe Rigaud, natif de Perpignan. Le musée compte aujourd’hui 14 toiles de ce peintre, soit la première collection au monde de celui qui fut notamment le portraitiste de Louis XIV, Philippe V d’Espagne ou Louis XV; le troisième axe est centré autour de la figure du sculpteur Maillol.

Le Musée Maillol prête d’ailleurs au musée de Perpignan une Pomone, un bronze original qui trône désormais dans la cour d’entrée.

Le 24 juin, le musé ouvre ses portes avec une  exposition Picasso-Perpignan, le cercle de l’intime, 1953-1955, révélant l’influence des séjours perpignanais sur l’œuvre de l’artiste espagnol.