La photographie et Toulouse ont une histoire qui les relie l’une à l’autre, émaillée par le travail et l’œuvre de certains de ses créateurs.

.

Le plus connu est sûrement Jean Dieuzaide, qui consacra sa vie entière à la photographie.

Photographe professionnel, il créa la galerie du Château d’Eau, il fût à l’origine des rencontres d’Arles…

Un autre photographe, professionnel lui aussi, plus discret peut-être, moins affable et surtout moins connu du public, a produit une œuvre singulière d’une extrême diversité et d’une très grande qualité artistique et plastique. Ce photographe est Philippe Gérard Dupuy.

Pour ses 15 printemps, en septembre, ManifestO et ses partenaires pour cette édition exceptionnelle, dévoile une grande partie de cinquante années du travail créatif de Philippe Gérard Dupuy dans des lieux emblématiques de la photographie à Toulouse : la galerie du Château d’eau, la galerie du Centre Culturel Bellegarde, l’Espace St Cyprien et enfin les conteneurs ManifestO.

Philippe Gérard Dupuy a consacré sa vie à la photographie. Comme photographe professionnel puis en créant une des premières galeries de photographie en France, la galerie Voir à Toulouse, comme éditeur photo et comme enseignant, à l’ETPA, partageant sa connaissance de la photographie, son œil et son jugement critique avisé, avec toute une génération de photographes ou de professionnels de l’image (Laurent Abadjian, Jean-Christian Bourcard, Denis Dailleux, Alain Duplantier, Gilles Favier pour ne citer qu’eux).

Toujours en éveil, Philippe-Gérard Dupuy continue à créer, sur son ordinateur, les univers qui n’appartiennent qu’à lui, mêlant avec bonheur et une acuité artistique sans pareille, la satire, le cynisme et l’humour.

Pour marquer l’évènement, les Éditions Contrejour et Claude Nori, compagnon de route de la première heure, éditeront le livre de cette belle rétrospective ».

Jacques Sierpinski, directeur artistique du festival ManifestO

Du 15 au 30 septembre

Plus d’informations ici, sur le site de ManifestO