Dans le cadre du Printemps de la Photographie

.

Geneviève Gay est issue de l’Ecole des beaux-arts de la ville de Bordeaux. Après une collaboration au sein d’une équipe de musée, elle mène une carrière indépendante qui la conduit à explorer l’immense et insolite champ de la photographie obtenant un diplôme professionnel dans cette discipline.

C’est grâce à Catherine Escudié, et les prises de vue commandées pour la rétrospective consacrée au graveur en 2001 que nous découvrons le talent de Geneviève Gay. C’est sa première rencontre avec notre cité. Ses images, entrées dans la collection municipale, sont un témoignage précieux d’un artiste devant sa presse.

Le Majorat met la photographie à l’honneur en mai 2017, présentant les recherches de l’artiste au travers d’une suite d’images et de témoignages pris sur le vif de l’émotion : des instants singuliers, des composantes inattendues, des cadrages insolites vous feront regarder l’espace urbain, le monde qui nous entoure, la banalité d’une autre façon, grâce au regard poétique et incisif de Geneviève Gay.

Le Majorat, 3, boulevard des Ecoles

18 avril- 20 mai

Vernissage 20 avril, 18h30