artmontpellier_©comuneexeption

À gauche, Didier Vesse, directeur artistique de Art Montpellier, à droite Cédric Fiolet, directeur général de Montpellier Events.

Art Montpellier, c’est le nouveau rendez-vous des arts contemporains du bassin méditerranéen en 2017.  En décembre prochain, Montpellier Events va accueillir entre 70 et 80 galeries et éditeurs d’art dans le cadre de l’Arena. Explications avec le directeur de Montpellier Events, Cédric Fiolet et le directeur artistique en charge de cette nouvelle manifestation, Didier Vesse.


Du 7 au 10 décembre à l’Arena.


Art dans l’Air : Cédric Fiolet, pourquoi avoir voulu monter une Foire d’art contemporain à Montpellier ?

Cédric Fiolet : Je suis arrivé à la tête de Montpellier Events* en mars 2016, à une période où il était évident que la culture, et notamment les arts plastiques, étaient un enjeu fort pour la municipalité : annonce d’un nouveau musée, création de nombreuses galeries, belles réalisations architecturales, grandes expositions au Musée Fabre, recrutement de Nicolas Bourriaud. Bref, cette idée de Foire d’art contemporain s’est inscrite naturellement dans ce contexte.

* Montpellier Events gère les principaux lieux d’accueil des grandes manifestations à Montpellier : le Corum, le Zénith, le Parc des Expositions et l’Arena.

Art_dans_lair_art_montpellierADA : Avant d’être à Montpellier, vous étiez à Lille où vous avez réussi à tirer vers le haut une manifestation créée un peu avant votre arrivée, Lille Art Fair, rebaptisée depuis Art Up. Est-ce le succès de Lille qui vous a conduit à créer un événement à Montpellier ?

Cédric Fiolet : Il est évident que c’est une expérience qui va nous aider, d’autant plus que j’ai demandé à Didier Vesse, qui s’occupe d’Art Up, de prendre en charge Art Montpellier. Mais chaque Foire doit avoir sa spécificité, en fonction des galeries qui viennent, en fonction du lieu, etc.
Ce qui est important, c’est que cette Foire va impliquer trois catégories d’acteurs : les galeries et éditeurs d’estampes et livres d’art bien évidemment, mais également les entreprises et les réseaux artistiques de la région. Les entreprises pourront si elles le souhaitent organiser leur propre manifestation dans le cadre de la Foire, notamment pendant les Nocturnes. Et nous souhaitons que la Foire permette aux réseaux artistiques existants dans la région d’avoir de la visibilité, de rencontrer des artistes, de pouvoir échanger.

ADA : Didier Vesse, vous avez été galeriste, vous avez monté une Foire d’art à Nîmes, vous connaissez bien la région : comment allez-vous faire pour donner à cette Foire une identité particulière ?

Didier Vesse : Nous souhaitons donner à cet événement dès la première année une identité méditerranéenne forte. Art Montpellier doit réunir principalement des galeries du bassin méditerranéen ou des galeries qui présentent des artistes des pays méditerranéens.
Pour cette première édition, nous allons nous appuyer sur l’historique artistique fort de la région, qui a été marquée par deux mouvements importants, Support-Surface et la Figuration libre. Chacun des deux sera présenté dans un stand spécifique, à l’entrée de la Foire.
Et nous avons tenu à définir cette Foire comme la Foire méditerranéenne des arts contemporains : je tiens beaucoup à ce pluriel, qui montre qu’on va être capable de refléter l’extrême diversité des formes d’art actuel.
Ce sont ces deux caractéristiques (méditerranéenne et plurielle) qui doivent permettre de faire de cette manifestation un nouveau rendez-vous artistique incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à l’art contemporain.

ADA : Concrètement, quelle sera l’importance de cette Foire ?

Cédric Fiolet : Nous espérons accueillir environ 70 galeries et éditeurs sur 2500 m2, ce qui permettra de présenter entre 300 et 400 artistes. Le fait que la Foire rassemble à la fois des galeries et des éditeurs d’estampes et livres d’art devrait également permettre une gamme de prix très large et satisfaire tous les types d’acheteurs, les professionnels comme les amateurs, qu’ils soient acheteurs occasionnels ou grands collectionneurs. Nous visons 15 000 visiteurs pour la première année.

CONTACT : artmontpellier@montpellier-events.com