Cédric Fournier a été bercé par des sons et des lumières venus d’ailleurs. Après plusieurs voyages, il prend les pinceaux, en autodidacte, même s’il a suivi une formation en techniques cinématographiques.

''Daibutsu'' Crédits photo: Cédric Fournier©

 »Daibutsu »
Crédits photo: Cédric Fournier©

Il peint cet « ailleurs » qu’il a ramené de ses voyages au Japon avec des couleurs fortes : le rouge, « une couleur énergique et chaleureuse » et le noir. Cédric Fournier, à l’image de ses toiles, est un personnage haut en couleur : il sait ce qu’il veut dans la vie, comme pour ses toiles.

Pour renouveler le regard, il a dernièrement délaissé les fonds noirs avec peinture rouge, pour des fonds rouges à peinture noire. Parfois, il y rajoute même des collages de couleur blanche.

Ces présences humaines déambulent seules ou accompagnées, avec des accessoires tels que des ombrelles qui les protégent des rayons du soleil.

''Promenade à Kyoto'' (114x162), primée lors du Salon International d'Argelès 2016 Crédits photo: Cédric Fournier©

 »Promenade à Kyoto » (114×162), primée lors du Salon International d’Argelès 2016 Crédits photo: Cédric Fournier©

Il participe, depuis deux ans au Salon International d’Art d’Argelès (éditions 2015 et 2016).

Le public l’a découvert avec l’œuvre qu’il avait réalisée dans le cadre du projet « Bleu, Blanc, Rouge / Pour ne pas oublier », exposition qui rassemblait les œuvres d’une cinquantaine d’artistes et qui a tourné dans tout le département des Pyrénées-Orientales.

Sa toile représentait une jeune femme brandissant un drapeau français devant le Bataclan, toujours en rouge et noir.

Site internet 

Facebook: Cédric Fournier Peintures

Pauline raconte l’Art©