Julien de Casabianca fait sortir Ingres du musée – Montauban

 

Dès le 18 mars, les Montalbanais pourront voir des œuvres de leur peintre le plus célèbre, Jean-Dominique Ingres, sur les murs de la ville et non plus dans le musée. C’est le résultat d’un projet commun mené entre la ville et l’artiste Julien de Casabianca.

Depuis 2014, Julien de Casabianca parcourt le monde et colle sur les murs des villes des personnages ou des détails tirés de tableaux préalablement photographiés dans les musées. C’est le cœur du projet Outings, un projet qui fait le buzz de Paris à New-York en passant par Lyon, Genève, l’Australie ou le Brésil.

Depuis quelques semaines, le musée Ingres de Montauban a quant à lui commencé sa vie « hors les murs ».  Les volontés de l’artiste et de la ville se sont donc croisées en toute logique. Cette rencontre sonne même comme une évidence puisque le projet Outings est né de la contemplation d’une œuvre d’Ingres, le Montalbanais le plus célèbre.

A Montauban, l’artiste a monté un workshop au cours duquel une trentaine d’adultes, adolescents et de pré-adolescents. Ce groupe a choisi des parcelles d’œuvres exposées au musée Ingres avant de les photographier. Imprimées à grande échelle, détourées, découpées, elles seront collées sur de nombreux murs de la ville ce 18 mars.  Et le lendemain, Julien de Casabianca réalise deux collages monumentaux sur les façades de l’Ancien Collège et de l’Embarcadère, place Lalaque.

Détails