Nicole Barondeau : « Je suis allée en Patagonie pour l’éprouver, la découvrir, pour voir de mes propres yeux tout ce que j’avais pu imaginer sur elle ».

Nicole Barondeau est une artiste qui dure. En 2017, elle fête ses 30 ans de création artistique. À cette occasion, elle propose Patagonia à l’Espace Morastel de Mauguio, une exposition qui présente la synthèse de sa démarche artistique, nourrie de thèmes de travail variés.

Patagonia est un hommage, un écho du voyage que l’artiste a réalisé au Chili en 2016. Les installations sont à Nicole Barondeau ce que la plume est à l’écrivain, une source de témoignage. Ces créations témoignent des paysages qu’elle a traversés et de leur résonance poétique. Elle les aborde comme la synthèse d’une réalité naturelle et d’une interprétation oniriques.

« Je suis allée en Patagonie pour l’éprouver, la découvrir, pour voir de mes propres yeux tout ce que j’avais pu imaginer sur elle ».

Cette exposition livre une vision personnelle et intimiste d’un espace hors normes, un espace avec des plateaux sans fin, de la végétation courbée par les vents violents, des rugissements de la mer, des glaciers qui naissent leur course dans la mer, des montagnes sévères et monumentales.

« Cela a été pour moi une rencontre forte, comme un coup de foudre amoureux pour cette terre de solitude, la révélation d’un espace libre et sauvage comme celui que nous pouvons porter en nous-mêmes. »

Afin d’enrichir ce projet d’un regard croisé, l’artiste peintre chilienne Georgina Núñez Gómez est invitée à présenter ses « Paisajes de ilusión » dans le cadre de la tournée de cette exposition dans divers lieux à partir de 2018.

« C’est ce tumulte des ressentis que je vous livre au travers de cette exposition , à laquelle j’ai souhaité associer Géorgina Nuñez Gómez, artiste peintre, native de Punta Arenas, qui a elle-même travaillé sur le thème de la Patagonie ».

La démarche artistique

Mon souhait est d’offrir au visiteur une expérience visuelle qui lui évoque non seulement les paysages de Patagonie mais aussi le plaisir esthétique qu’ils ont suscité en moi, en associant des images, des souvenirs, des évocations, des formes, des matières dans la synthèse que permet la création artistique.

J’ai choisi d’utiliser des matériaux bruts dont les qualités plastiques et la gamme chromatique m’ont semblé proches de cette nature austère, où seul subsiste ce qui est le plus résistant : verre, terre, bois, métal, laine, employés seuls ou en association. 

La Galerie Morastel de Mauguio accueille cette exposition du 12 mai au 30 juin 2017. Vernissage le vendredi 12 mai 2017 à partir de 18h30

Jours et horaires d’ouverture :

Lundi au vendredi : 13h30- 17h
Mercredi : 9h – 12h / 13h30 – 17h
Les samedis 13 et 20 mai / 10, 17 et 24 juin – de 15h à 18h