Pierre Ribà : « Dans mon travail, le matériau est au centre de l’oeuvre »

“Ex voto” 55x57x12cm carton cannelé, bois, résine, cire d’abeille“Tilia”-59x20x10cm-carton-cannelé-résine-poudre-de-graphite“Tilia”-59x20x10cm-carton-cannelé-résine-poudre-de-graphite“Tondo” diamétre 80x10cm carton cannelé, résine, cire d’abeille

Comme le dit Pierre Ribà, les sculptures sont des objets porte-parole. Elles racontent les chemins suivis, les chemins dérobeés il n’y a rien à ajouter rien. C’est à travers ces mots que le sculpteur introduit son exposition au Carmel à Tarbes jusqu’au 24 juin 2017. À cette occasion, nous lui avons posé quelques questions.

Vos oeuvres inspirent à la fois une certaine intemporalité visuelle et une complexité dans le processus de création. Ou trouvez-vous votre inspiration ?

Nous portons en nous-mêmes nos sources d’inspiration. Il y a toujours dans mon travail un désir, une enfance. Je m’intéresse à la fois au minimalisme, à l’art néolithique à celui des cyclades, mais aussi à l’art africain.

Mon travail est parcouru d’images qui viennent de loin, vestiges d’un ailleurs, et elles sont pourtant de notre temps. Mes œuvres ne perdent pas leurs repères identifiables entre imaginaire et réalité entre sérénité espérée et déchirures. Le vif de la vie, L’idylle et la rupture.

Le choix du matériau est-il prépondérant dans votre production, ou est-il simplement là pour servir une idée ?

Dans mon travail, le matériau(carton cannelé, bronze, fonte de fer, résines…) est au centre de l’oeuvre. Il n’est pas seulement au service d’une pensée, il participe aussi à la formation de l’idée ce travail et a parfois un aspect brut presque primitif, parfois plus sophistiqué.

Vous exposez vos oeuvres au Carmel. Avez-vous adapté l’expo au lieu ?

Chaque exposition est une recréation pour une récréation offerte aux spectateurs.

D’autres expositions à venir ?

Galerie des Origines (Ribà-fondation Gianada) – Vaison la Romaine (6 mai-30 octobre)
Galerie GNG, 3 rue Visconti – Paris (20 juin-29 juillet)
Collection de la Praye, Fareins-Villefranche sur Saone (30 sept-29 oct)
Art Élysée, solo avec la galerie GNG, PARIS (19-22 oct)