L’Espace H&D Nick présente sa nouvelle et dernière exposition à partir du 5 novembre, « Traverser, regards croisés sur les migrants ». Au programme 4 artistes, Djef, Jean-Pierre Guiraud, Robin Lacassin et Iberia Lanöe qui portent un regard et une approche esthétique sur les migrants. Ils dessinent des visions des voyages imposés par la guerre, ou la vie dans les camps.  Pour aller plus loin dans la réflexion autour de l’exposition nous avons rencontré Djef.


► Du 5 au 27 Novembre


Art_dans_lair_djefA propos de Djef

Imprégné de la culture surf depuis les années 80, bercé par les Beach Boys ou les Clash, proche du mouvement Street Art, Djef est un artiste plasticien définitivement rock’n roll, qui donne du sens à son oeuvre. Glaneur de matériaux de récupération, il n’hésite pas à les mélanger à ses personnages en pâte de verre. Son travail, c’est une forme d’alchimie, de modélisation qui réunit la pureté de la matière nouvelle à l’histoire d’objets récupérés au gré d’explorations. A travers l’exposition « Traverser », il réitère son militantisme mettant en scène les périples de migrants qui tentent de fuir leur quotidien.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

█ ▌INTERVIEW DE DJEF

▄ Art Dans l’Air : Tout d’abord qui êtes-vous ?

DJEF : Djef singulierassembleur, nom déposé à l’ INPI !

▄ ADA : Qu’est-ce qui vous a amené à la création, au milieu artistique ?
DJEF : Il y a une quarantaine d’années en arrivant à Montpellier. Une exposition de Bioulès sur les fontaines d’ Aix, qu’un cousin m’ avait fait découvrir.

Art_dans_lair_djef▄ ADA : Quel est votre approche de la création, votre fonctionnement ?
DJEF : J’ ai toujours glané des objets incongrus qui me  » parlent « . J’ ai découvert la Caravane des Singuliers à Villeneuve-les-Maguelone, et cet univers qui me correspondait tant. Moss m’ y a invité l’ année suivante.

▄ ADA : Vous travaillez sur la conception de scène avec des objets de récupération et des sculptures en pâte de verre, quel est votre rapport à la matière ?
DJEF : Le matériau trouvé que le temps a marqué et façonné m’ inspire un personnage, une scène, un événement. J’y joins le côté fragile et précieux du cristal ou du verre.

▄ ADA : Vous faites des oeuvre engagées, quel est votre perception du militantisme dans l’art ?
DJEF : Il permet d’ ouvrir les yeux de nos concitoyens sur des problèmes de société, à la manière de Banksy.

▄ ADA : Traverser est une exposition ancrée dans l’actualité politique, économique et sociale, comment avez-vous préparer et fédérer les artistes autour du projet ?ART_DANS_LAIR_DJEF
DJEF : J’ ai été invité par Didier NICK, rencontré il y a plus de vingt-cinq ans, pour cette dernière exposition, en même temps que Jean-Pierre Guiraud. Nous avons chacun invité un artiste, ayant déjà créé sur le thème des migrants.

▄ ADA : Vous êtes dans la peau du spectateur de l’exposition, quel est votre réaction ?
DJEF :  » Que d’imagination ! Il n’ est pas tout seul dans sa tête l’assembleur. »


Capture d’écran 2016-10-20 à 17.19.16

Art_dans_lair_djef_film

Art_dans_lair_Djef_livre

Art_dans_lair_djef_epoque

Art_dans_lair_djef_sculpteur

Art_dans_lair_djef_epoque

Art_dans_lair_Djef_objet