L’Espace Points de vue présente actuellement sa quatrième exposition estivale à voir au mois d’août. Nous avons posé quelques questions aux artistes qui en font l’actualité.

Vous êtes actuellement à l’affiche de l’exposition à l’Espace Points de Vue de Lauzerte. Quelle est la teneur des créations que vous présentez ?

André Aragon

Thierry Lo : Il s’agit d’une sélection de moyens et de petits formats représentatifs d’un univers essentiellement animalier.

André Aragon : Je présente des encres de Chine sur papier de riz et des peintures acrylique ou huile et encre sur toile.

Karolinda :  J’ai choisi cette salle pour son aspect intime afin qu’il épouse le mien. Pour cette exposition , je veux parler de mon  féminin , tout tissé de failles , perdue et éperdue dans le grand tout !

Emmanuel Bazin : Avec Jacques Villatte nous présentons ensemble un travail sur l’Eau vue par un peintre et par un photographe.

Claire Beillard : Je vais montrer les toutes dernières oeuvres fabriquées cette année, une série de céramiques dans un esprit art brut , 3 grandes et 3 petites »Traversées » ,barques en plomb, cire,textile ,une multitude de « Carrés » 10/10, 20/20,30/30 et 1 50/50cm, c’est un travail de fusain ,craies sur papier enduit de cire.

Les visiteurs vont pouvoir s’immerger dans votre travail. Quel est votre processus créatif, de la naissance d’une idée à l’oeuvre finale?

Thierry Lo : Toujours le même. Dans l’atelier (interdit aux regards extérieurs) je choisi mon support sur lequel j’esquisse au crayon puis j’attaque à l’huile, directement.

André Aragon : Adepte du yoga et de la méditation,et de la poésie contemporaine je laisse le sujet advenir, la pensée vient après, le résultat doit être une surprise pour moi aussi.

Karolinda :  je présente un échantillon de me vie fait de breloques et de rêves. Avec peu de choses , on peut transformer , voir transcender la matière, il suffit d’y croire !!!

Emmanuel Bazin : L’Eau est mon sujet essentiel; je la saisis en photo depuis 7 ans en me concentrant sur les vues Au plus Près; celle que l’œil perçoit sans bien les voir; trop petites, trop rapides. Pourtant c’est dans cette intimité que la que l’eau exprime le plus clairement son caractère exceptionnellement riche. Je cherche les forces à l’œuvre sous sa surface et les formes que créent ses mouvements rythmiques. Ce sont des heures  de prise de vue chaque semaine et une maîtrise de beaucoup de hasards pour saisir la photo qui parle.

Claire Beillard : Au départ c’est la matière qui m’inspire, le fil plus exactement, le fil comme texture mais aussi et surtout comme symbole archétypal, sociétal de ce qui lie , relie , du lien aux hommes, au monde en résonance avec les dieux. Avec l’interrogation constante de ce que je vois, et de ce qui est vu, du dedans, du dehors, du lien entre intérieur et extérieur, ainsi que du lien entre ce qui est senti et ce qui est pensé. En général, j’aborde un sujet, comme une histoire, comme une écriture poétique, pour les installations mais aussi quand je joue avec les volumes, ou les supports photographiques. Une pièce en amène une autre et ainsi de suite ,ce qui donne plusieurs œuvres pour un même sujet.

Quelle sont vos sources d’influences ?

Thierry Lo : Tout.

André Aragon :  Toute la peinture m’influence mais plus particulièrement la deuxième école de Paris ainsi que la peinture asiatique issue de la calligraphie.

Claire Beillard

Karolinda : la teneur de mes créations se situe au coeur même de l’être en quête avec lui-même.

Emmanuel Bazin : Ma première source est constituée de tous les arts visuels (peinture, dessin, …) et de tous les maîtres qui sont mes compagnons de route depuis que je cherche à sentir à leur façon les signes de la nature; de Lascaux à Picasso, les artistes sont des machines à voir et je saisis avec patience des images qui on nourri leur imaginaire. Dans ce voyage aux sources mon énergie vient du travail collaboratif que produit notre collectif Stream Art; nous partageons la passion de l’Eau et  j’apporte aussi une vue d’ « ingénieur  – artiste » car on trouve mieux ce qu’on cherche.

Les thèmes que vous aimez aborder ?

Thierry Lo : La douleur et la dérision.

André Aragon :  Je m’aperçois que les thèmes qui ressortent questionnent l’espace, le geste, l’écriture, les éléments de la nature, et la place de l’homme.

Karolinda : Les dessins, les sculptures, l’écriture, la peinture et autres présences s’inscrivent comme des signes sur ma peau qui parle d’une autre réalité, au-delà du mental formaté. Je cherche la magie à travers chacun de mes souffles !

Emmanuel Bazin : L’Eau, toujours l’Eau et ce qu’elle inspire, dans une abstraction paisible et intemporelle.

Claire Beillard : Mes sujets sont principalement en résonance avec la notion du vivant, de l’organique, tissus-peau…. J’utilise aussi depuis plusieurs années, le crin que je brode ,les poils que j’amalgame jusqu’à les feutrer. Les matières organiques, cuir, cheveux, poils, os,…. ont m’a faveur, loin d’être morbides, je les trouve au contraire riches de puissance vitale. elles relient, au sens chamanique ,le monde du vivant et celui de l’invisible…. Vivant et Sacré.

D’autres expositions pour 2017 ?

Emmanuel Bazin

Thierry Lo : En novembre 2017, à Padoue (I) au Salon puis à Bologne (I), exposition personnelle d’environ 70 peintures (petits et grands formats) dans la prestigieuse Galeria Farini Concept.

André Aragon : Les expositions en cours et prévues cette année, en plus de l’Espace Points de Vue à Lauzerte: – Galerie Passage à l’Art et Galerie Terrasses d’Art à Millau (12) du 28 juillet au 2 septembre – Galerie L’Art en Pente Douce à Cajarc (46) du 15 août au 3 septembre.

Emmanuel Bazin : Démons et Merveilles à Paris en Juillet (terminée) – Ondes à Anse (69) en septembre 2017 aux Journées du Patrimoine

Claire Beillard : du 9 au 24 septembre 2017 Ancien Évêché à UZES (Gard)

Toutes les infos sur le site de l’Espace Points de vue à Lauzerte.